Repas des ainés. Discours et photos

Bonjour et bienvenue à toutes et tous

 

Je serai bref, car nous sommes surtout ici pour passer ensemble un bon moment de convivialité.

C'est avec un grand plaisir, chaque année renouvelée, que la Municipalité vous accueille pour notre traditionnel repas des aînés.

 

Je sais que vous attendez ce rendez-vous avec impatience. Je tiens à vous remercier d'être présents aujourd'hui.

Notre repas annuel fait partie de ces moments privilégiés si riches, si importants. Il permet de conserver et de resserrer les liens entre nous. 

 

La communauté que nous formons, sa convivialité, ce lien entre les générations n’a pas de prix : Être et vivre ensemble c’est le socle même de toute société. Rien ne s’oppose tous doit s’additionner pour se souvenir du meilleur comme du pire pour grandir ensemble. 

Dans notre commune, je sais le rôle essentiel que chacun d’entre vous joue pour fortifier ce ciment du lien social, du vivre ensemble, de la relation entre toutes les générations. C’est pourquoi nous agissons dans tous les domaines pour contribuer, à notre échelle et dans la limite de nos compétences, à ne laisser personne au bord du chemin. Avec vous, soyons  attentifs à ce qui nous entoure, attention à la banalisation des choses. 


Nous avons une culture il nous faut la défendre ; au nom des diversités on nous sert du multiculturel à toutes les sauces, voir on nous l’impose. À trop diluer du vin,  au final ce n’est plus du vin : pour notre culture c’est la même chose au bout du bout on n’a plus de repères ni de liant. Si on n’y prend garde on finira par y perdre notre âme ce sera la fin. Vous les ainés et les élus ici présents nous devont préserver et défendre notre patrimoine culturel : on le voit bien la plupart de nos politiques détricotent, et ce depuis des décennies ce que nos prédécesseurs ont eu tant de mal à construire et pour beaucoup d’entre eux au sacrifice de leurs vies. 

      

Nous aurons également une pensée pour tous ceux qui ne peuvent pas être avec nous aujourd’hui. Une pensée particulière à ceux qui ont perdu la vie dans ce grave accident d’autocar en Gironde et aux blessés et morts des attentats de Paris et d’ailleurs. Nos pensées et notre affection iront vers eux et leurs familles.

Il est important, pour nous, de relativiser tous les petits ennuis qui peuvent survenir dans notre quotidien, que l’amitié et l’indulgence envers autrui prennent le pas sur l’intolérance.


Nous vivons dans une petite commune, qui face au manque de moyens programmés des zones rurales, fait de la résistance, tout s’éloigne et se dilue pour toujours moins de proximité. Je veux vous dire que grâce à vous et à toutes les composantes associatives de la vie locale, Vouhé, est une commune dynamique où il fait bon vivre dans une ambiance agréable et sereine bien loin de tous les tumultes.

Merci donc à toutes les associations du village et particulièrement au club des ainés en ce jour et à sa présidente  Patricia Trillo. Le club joue un rôle si précieux au service de nos anciens sur la commune.

 

Merci à tous de votre présence, Jje vous souhaite au nom de la commune une très bonne après-midi dans la joie et la bonne humeur.

Nous sommes aujourd’hui près de 70 à partager ce petit festin préparé par notre restaurant local le « Petit caprice », et servi par les jeunes de la commune :  merci à eux.

Je vous souhaite un très bon appétit.


                                                                    Le Maire