Dernières infos COVID


Centre de vaccination au Castel Park de Surgères dès le 20 janvier

Un centre de vaccination contre la COVID-19  ouvre ses portes le 20 janvier au Castel Park de Surgères.

Il recevra uniquement la population de la CdC Aunis Sud vulnérables ou de plus de 75 ans.

 

  • Ouverture du centre de vaccination : samedi 23 janvier de 8h30 à 12h30 et 13h30 à 17h30 (pour la suite les jours d'ouverture seront fonction de la disponibilité du corps médical)
  • Les prises de Rendez-vous se font :
- soit en appelant au 05.46.07.06.84 ou à la mairie du lieu d'habitation
LA PRISE DE RENDEZ VOUS N'EST ACTUELLEMENT PLUS POSSIBLE SUR DOCTOLIB car les DOSES DE VACCINS sont en ATTENTE  !
  • Lors de la prise du 1er rdv pour la 1ère injection, un 2nd rdv pour la 2nde injection sera immédiatement proposé.

 



Port du masque obligatoire sur l’ensemble du territoire des communes suivantes :

 

  • Ars-en-Ré, Le Bois-Plage-en-Ré, La Couarde-sur-Mer, Echillais, La Flotte, Fouras, Loix, Les Portes-en-Ré, Rivedoux-Plage, Rochefort, La Rochelle, Saint-Clément-des-Baleines, Saint‑Jean‑d’Angély, Saint‑Martin-de-Ré, Saint‑Pierre‑d’Oléron, Sainte-Marie-de-Ré, Saintes et Surgères.

 

pour les autres communes :

 

  • dans les marchés (couverts ou de plein air), aux jours et aux heures d’ouverture au public desdits marchés ;
  • à moins de 50 mètres des entrées réservées au public des établissements scolaires, d’enseignement supérieur et professionnel, publics et privés, du lundi au vendredi, de 07h00 à 19h00, en période scolaire ;
  • dans les parkings et à moins de 50 mètres des centres commerciaux (ERP de type M) ouverts au public ;
  • dans les cimetières ;
  • aux abords des lieux de culte ;
  • dans les périmètres complémentaires définis dans les annexes au présent arrêté, pour les communes suivantes :
    Aigrefeuille d’Aunis (annexe 1), Angoulins (annexe 2), Bourgneuf (annexe 3), Breuil-Magné (annexe 4), Le Château d’Oléron (annexe 5), Châtelaillon-Plage (annexe 6), Clavette (annexe 7), Courçon (annexe 8), Croix-Chapeau (annexe 9), Dolus d’Oléron (annexe 10), Esnandes (annexe 11), Le Gua (annexe 12), Île d’Aix (annexe 13), La Jarne (annexe 14), La Jarrie (annexe 15), Lagord (annexe 16), Montroy (annexe 17), Nieul-sur-Mer (annexe 18), Royan (annexe 19), Saint-Augustin (annexe 20), Saint-Christophe (annexe 21), Saint‑Rogatien (annexe 22), Salles-sur-Mer (annexe 23), Saujon (annexe 24), Soubise (annexe 25), Vergeroux (annexe 26), Vérines (annexe 27).

La communauté des  communes Aunis Sud a mis en place une page d'informations et de ressources sur le covid-19 depuis le début du confinement du 30 octobre 2020 :

---> Covid-19 informations et ressources


Infos du gouvernement pour l'accompagnement des entreprises

Infos du gouvernement concernant les aides pour les entreprises et les associations :

--> Plan de relance


Délégation sénatoriale aux entreprises pour face à l’urgence d’un accompagnement adapté aux PME/TPE les plus en difficulté

La délégation sénatoriale aux entreprises, présidée Serge Babary  a réuni le 22 janvier les principaux acteurs de l’accompagnement des entreprises en difficulté afin d’aider les TPE et PME à traverser le tunnel de la crise : le Conseil national des administrateurs judiciaires et mandataires judiciaires (CNAJMJ), la Conférence générale des tribunaux de commerce, la Fédération bancaire française, CCI France (Chambres de commerce et d'industrie), CMA France (Chambre de métiers et de l'artisanat), la CPME (Confédération des petites et moyennes entreprises), le MEDEF (Mouvement des entreprises de France) et l’U2P (Union des entreprises de proximité).

À cette fin, plusieurs pistes ont été évoquées pour aider au mieux les entreprises à traverser l’année 2021 lorsqu’elles ont de bons fondamentaux :

  • Pérenniser certaines mesures de simplification du droit des entreprises en difficulté adoptées pour affronter la crise sanitaire, telles que la possibilité de prévoir des visioconférences pour les audiences des dirigeants qui le souhaitent, ou l’évolution de la conciliation qui permet au débiteur de demander au président du tribunal de commerce la suspension de l’exécution des poursuites par le créancier (insuffisamment utilisée pour les baux commerciaux) ;
  • Appréhender les opportunités de la transposition de la directive européenne sur la restructuration et l’insolvabilité, par exemple en repensant la place de la procédure de sauvegarde, sans remettre en cause l’équilibre "à la française" entre les intérêts des créanciers et ceux des débiteurs en vue d’encourager la sauvegarde des entreprises ;
  • Envisager un amortissement fiscal pour l’investissement des PME ;
  • Transformer des créances fiscales et sociales en obligations remboursables afin de conforter le bilan des entreprises ;
  • Sensibiliser les dirigeants à la nécessité de répondre aux questions de la Banque de France dont la notation est déterminante ;
  • Ne pas remettre en cause le modèle économique de l’AGS (garantie des salaires) sous peine de déstabiliser les entreprises ;
  • Déployer dans tout le territoire les groupements de prévention agréés (GPA) ;
  • Pour les travailleurs non-salariés, permettre l’intégration des dettes personnelles auprès du Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants ( CPSTI) dans la liquidation judiciaire de l’entité ;
  • Prolonger le crédit CAP Relais d’assurance du crédit interentreprises, dont la défaillance pourrait avoir un effet récessif majeur ;
  • Supprimer les effets de seuil du fonds de solidarité et prendre en compte les établissements d’une société pour l’éligibilité à ce fonds ;
  • Prévoir des avantages fiscaux pour orienter l’épargne des Français vers les entreprises (par exemple en relevant le plafond des PEA-PME).

Confinement : du 30 octobre au 1er décembre 2020

Retrouver toutes les informations sur le site du gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et sur attestation uniquement pour :

  • Les déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle ou les universités (ou établissements d’enseignement supérieur) pour les étudiants ou les centres de formation pour adultes et les déplacements professionnels ne pouvant être différés
  • Les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle, des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr) et les livraisons à domicile;
  • Les consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés et l’achat de médicaments ;
  • Les déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d'enfants ;
  • Les déplacements des personnes en situation de handicap et leur accompagnant ;
  • Les déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'1 kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie ;
  • Les convocations judiciaires ou administratives et rendez-vous dans un service public ;
  • La participation à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative.

Des attestations permanentes sont en ligne pour les déplacements domicile travail et pour amener les enfants à l’école. Pour les autres motifs les attestations individuelles seront à remplir à chaque déplacement.

Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect du confinement.

MASQUES:

Nouveauté : port du masque à l'école pour les enfants à partir de 6 ans.

A noter : pour les personnes atteintes de maladies chroniques, votre médecin peut vous prescrire des masques chirurgicaux (10 par semaine) à retirer en pharmacie.

 





Empêcher la propagation du virus:



La réserve civique dans le cadre de la pandémie


Informations diverses:


Empêcher les violences:



Centre d'information droits des femmes et des familles:


Opération tranquillité seniors: